Tourisme Responsable
Créez votre voyage

    Responsable, un peu, beaucoup, tout le temps ?

    Faut-il être responsable « à 100% » pour « faire » du tourisme responsable ? Bien sûr que non. D'ailleurs, que voudrait dire être responsable à 100% ? Ou à 50% ? Comment mesurer un pourcentage idéal ? Se comporter en touriste responsable, c'est d'abord adopter une philosophie, une attitude, faire d'attention à ce(ux) qui nous entoure(nt). Le séjour responsable à 100% n'existe pas et n'existera jamais, car il y aura toujours des améliorations à apporter à notre façon d'être et de consommer.

    L'important, c'est de se lancer et d'agir concrètement à son échelle en adoptant des comportements plus écologiques et solidaires, aussi modestes soient-ils. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

    Trouver des compromis sans compromettre l'essentiel

    Si vos enfants veulent à tout prix visiter Disneyland® Paris, devez-vous les en priver alors qu'ils ne sont pas en âge de comprendre ce qui motive vos réticences ? A vous d'en juger, mais si vous choisissez de vous y rendre, rien n'empêche de le faire en transports en commun, de loger dans un gîte géré de manière éco-responsable à proximité plutôt que dans l'un des hôtels du site et d'apporter votre propre pique-nique bio et équitable. Au passage, vous ferez des économies (surtout si vous évitez de passer par le stand « souvenirs fabriqués dans des conditions sociales et environnementales douteuses »).

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Semer des graines d'éco-responsabilité

    De même, si lors d'un voyage au Pérou, vous n'envisagez pas de faire l'impasse sur le Machu Picchu malgré l'érosion dont le site est victime, vous pouvez faire le choix d'un voyagiste solidaire et ainsi financer des projets de conservation. N'oubliez pas que vous pouvez aussi recourir à la compensation carbone pour atténuer l'impact de votre voyage sur le réchauffement climatique.

    Enfin, n'hésitez pas à témoigner de votre expérience auprès de vos proches ou plus largement, via un blog. Vous contribuerez ainsi à répandre les bonnes pratiques du tourisme responsable à votre tour.